Un regard nature et de découverte sur la faune sauvage du Ventoux.

Mois après mois, découvrez les espèces emblématiques du Ventoux,
mais aussi mon approche du milieu sauvage dans le Ventoux.
Chasser les images, pécher les citations les ajuster les unes aux autres
telle est mon approche de la  photographie dans le Ventoux .

Voici l’histoire de mes images avec des Textes et anecdotes
de ce terrain de rencontre nommé Ventoux.
Auteur Nicolas Ughetto

Ce mois ci :

Vertiges des Gorges
Au pied sud du Ventoux, à la rencontre de l’aigle royal des gorges de la Nesque.

Déjà publiés :

Rencontre avec un jeune loup dans le ventoux
Aquila chrysaetos,A qui la faute ?
Le numéro de janv 2015 de Nat images ( numéro 29)
Le brame du cerf dans le Ventoux
Le Loup du Ventoux
Le chamois du Ventoux
Approches photos de la faune du Ventoux
Les vautours fauves des gorges de la Nesque
Le Temps des Renards
Eveil sur le Ventoux

Prochainement :

Le mouflon du Ventoux

Et bien d’autres encore


 



De la face nord au versant sud du Ventoux, les conditions sont parfois difficiles, les temps d’attente interminables, je ne m’en plains pas, ça fait parti du jeu quand on se dit photographe de nature.

Anecdotes : voici un chapitre consacré à l’histoire de mes plus grands moments de photographies dans le Ventoux, ce que vous ne voyez pas en regardant mes photos, mes observations de terrain, histoires vécues, 
les conditions météo, le repérage, les trucs et astuces… en somme toute une série d’articles sur les secrets
de mes photographies.

Ce mois ci :


mon second recueil de photographies
"Duos du Ventoux"
est disponible
au prix de 28 euros plus 6 euros de frais de port

Texte extrait de mon second livre

Je me suis souvent demandé pourquoi j’aimais à ce point la solitude ?

Ma folle passion de la photographie dans la nature est-elle la cause ou  la conséquence de mes nombreux isolements désirés? Peut-être, est-ce, comme le disait A. Huxley  parce que "Le silence est aussi plein de sagesse que le marbre non taillé est riche de sculpture".

Au départ, le peintre a une toile. L'écrivain a une feuille de papier. Le sculpteur un bloc de pierre. Le musicien et le photographe, eux, n’ont que le silence. Pour moi, en soliste, les silences du Ventoux sont ainsi remplis de promesses.

Pourtant, aux introspections,  aux monologues, j’ai toujours préféré les rencontres, les dialogues, les échanges. Plutôt partager que jouir égoïstement.  Tous les bonheurs, y compris ceux, simples, d’une photo réussie, se multiplient quand ils se partagent. Et il doit suffire d’aimer fortement quelque chose, le silence,  la musique, le soleil, les nuages  ou un petit enfant, pour succomber à  l’appel des sirènes de la solitude.

Paradoxalement, j’ai donc intitulé ce recueil « Duos du Ventoux », et je l’ai conçu sous le signe de la « Dualité ». Mais, quelles dualités, me direz-vous ? Celle du photographe avec sa montagne de prédilection, ou avec son appareil,  celle de la photo et de celui ou celle qui la contemple, du photographe et de son sujet , celle de l’animal et de son milieu, celle de l’animal et de son compagnon , ou tout simplement duo de  la musique du paysage avec celle de son intimité profonde, secrète et cachée ?…et  « La musique, c’est de la couleur mise sur du silence » : encore un duo !

Souvent , j’ai voulu les pages en regard, (belle expression pour un recueil de photos) complémentaires,  comme dans la philosophie chinoise, où  le yin et le yang, opposés, sont en fait deux éléments qui se complètent. J’ai pensé cette dualité sous forme de complémentarité. En plus du duo des personnages, ces pages, comme les deux volets d’un triptyque, sont parfois, à mes yeux,  étroitement liées et  elles  se succèdent harmonieusement : l'une n’existe que grâce à l'autre qui l’équilibre et  la met en valeur.

Duos de nuances en vis à vis, de couleurs, d’ambiances, de sujets, de compositions, de lieux, de moments…

A vous d’en juger et de retrouver, par paire,  les solistes de chacun de ces instants de papier .  



mon premier recueil de photographies
"Le Ventoux des silences"
n'est plus disponible
rupture de stock

Surprenante Rencontre sur le Ventoux :
En ce 25 avril 2010 , sur les pentes du géant de Provence à une altitude de 1200 mètres j’ai croisé de surprenant oiseaux.
Surement surpris par la rigueur du climat en cette fin avril et en route vers des zones humides plus favorables, ce couple de chevalier guignette  m’a surpris au détour d’un bois.
Ne voulant pas s’envoler et restant a quelques mètres de moi, j’ai pu immortaliser ce moment. Plus habitués aux marécages et appartenant à la famille des limicoles ce couple de chevalier guignette mérite le nom de chevalier du Ventoux…
Voir la photo dans la galerie oiseaux

Des rapaces plein le ciel sur les contreforts du Ventoux :
Grand beau en ce matin de mois de mai le 25 exactement, pas de mammifères à observer sur le vallon d’en face ce matin, car le spectacle aujourd’hui était en l’air au dessus de moi. Plus de 70 bondrées apivores en pleine migration qui tournoyaient toutes ensembles pendant de longues minutes.
Comme pour se réchauffer ou mieux sentir les mouvements d’air chaud après de longues minutes elles ont toutes pris la direction du sud est.
Qu’est ce que j’aurai aimé découvrir leur perchoir pour la nuit et saisir ce rassemblement dans les arbres…
Mon modeste témoignage avec ces quelques photos prises au 100 400 me laisse un sentiment amer mais je compense avec le sentiment d’avoir vu ce rassemblement surprise sur fond de ciel bleu…
Voir la photo dans la galerie oiseaux

Astuces de photographe de nature : par nicolas
Marre d’avoir les genoux écorchés, abimés ou de ne plus pouvoir tenir la position à genoux immobile pendant de longues et précieuses minutes ; j’ai découvert un pantalon révolutionnaire : le pantalon du carreleur, dans tout bon marchand de matériaux fera l’affaire, c’est le pantalon magique avec ses coussins en mousse sur les genoux. D’une épaisseur avoisinant les 3 cm ils vous permettront de rester à genou sur n’importe quelle nature de sol….

A méditer… je ne sort plus sur le terrain sans ce pantalon.

Autre chose incontournable et indispensable pour savoir d’où vient le vent. Car il va de soi que l’on ne peut saisir des instants de nature face à de grands mammifères européens sans savoir d’où vient le vent….

Le petit fil rouge de tous les sacs poubelles fera l’affaire, très sensible et léger, ultra résistant il sera le complice de toutes mes sorties ;  un doute sur le sens du vent, simple je regarde la base de ma rotule à laquelle j’ai attaché mon petit fil rouge et le tour est joué….

Bonne Sortie à tous

Déjà publiés :

Le Ventoux et ses paysages
Le Ventoux et son sommet

LES IMAGES DE CE SITE sont de Nicolas Ughetto. Vous pouvez en acquérir les droits de reproduction, moyennant accord. Tout achat de droits est valable pour une seule utilisation, définie clairement lors de votre demande, sauf accord contraire notifié par écrit.

> Presse, édition, publicité, sites internet :

Les tarifs varient en fonction du support, du tirage et de la taille d'utilisation. Précisez nous ces informations et contactez nous pour plus de détails.

> Tirages à l'unité destinés à des usages privés  et cartes postales
vous pouvez nous commander les photos présentées dans le site, que vous recevrez chez vous par courrier.
Il existe aussi des affiches 3 modèles

Voir page Boutique - Liens