■ Samedi 23 septembre au Pôle culturel de Sorgues.

En cette belle après-midi ensoleillée de septembre, vous avez été près de 200 personnes à venir découvrir mes films et à me soutenir par vos applaudissements, vos paroles et vos encouragements. MERCI !

Je tiens également à remercier la commune qui a rendu possible la mise en place de mes expositions ainsi que les agents techniques municipaux pour la préparation et le montage des expos.

Loin de moi l’idée de vouloir concurrencer les grands réalisateurs animaliers. Je ne joue pas dans la même cour qu'eux et je n'ai pas non plus leurs moyens. Cette après-midi-là vous aviez devant vous, certes le photographe passionné que je suis mais aussi le cadreur, l’ingénieur du son, le scénariste et le monteur.

La bonne nouvelle, c’est qu’un compositeur va réaliser une bande son originale et donner plus de caractère à mes films en les personnalisant davantage encore.

Huit années de photos et de terrain et 42 ans de connaissance et de pratique du territoire m'ont permis de vous révéler et de vous faire partager quelques-uns des secrets de la vie sauvage dans le Ventoux

Non, je n’ai pas fini d’être touché par ce que je vois dans le bon et dans le mauvais sens d’ailleurs et je n’ai pas encore pu immortaliser et magnifier tous les êtres vivants sur notre géant. J'ai tant de photos en tête et de rencontres animales à venir.

Mais ma passion du Ventoux me fait m’engager plus encore dans sa préservation et sa défense car tant de décisions surprenantes sont prises sans tenir compte de la faune sauvage et de la biodiversité.

La Nature locale, atout majeur ignoré, est trop souvent absente des grands projets.

Vos témoignages et vos encouragements me sont allés droit au cœur. Le débat qui a suivi était lui aussi fort captivant par la qualité et la diversité des questions posées.

J’ai bien ressenti dans la salle un engouement tout particulier pour l'écoute et même l'approche du brame du cerf. Je le répète à tous, malgré de somptueuses apparences, le brame n’est pas un spectacle auquel on va assister. Il est la vie dans ce qu’elle a de plus sacré, « au moment où il lui faut se reproduire ou disparaître ».

Boisrouvray disait avec justesse : « Tant que personne ne vient troubler le cérémonial du brame, en gripper le mécanisme, interrompre son cours minutieux, tout va bien. Mais la symphonie est si sublime ! Des hordes de spectateurs se pressent alors à tous les guichets de la forêt, en enfoncent les portes, s’engouffrent dans les allées ; se ruent vers les meilleures places et grimpent sur la scène, semant la panique dans la troupe. Les chanteurs se taisent et se réfugient en coulisse ; le rideau est tiré, et les hommes se retrouvent entre eux, comme des cons... »



En vous scénarisant et en adaptant en film mon dernier ouvrage consacré au renard «Suis moi dans le Ventoux», j’ai tenté d'effacer auprès du jeune public la mauvaise réputation qu'il a injustement acquise.

Mais si pour les renards, les hommes ne laissent pas de place ni dans leurs forêts ni dans leur cœur, qu’adviendra-t-il de son cousin le loup ? Là aussi beaucoup de questions ont été posées. C’est un sujet délicat car le territoire n’est pas encore prêt à le tolérer. Pourtant, le massif du Ventoux est en capacité d’accueillir les loups (couvert forestier et gibier en abondance: le gite et le couvert sont là) mais pas encore certains hommes. Le temps viendra...

L’exposition à Sorgues est encore visible une semaine jusqu’au 30 septembre.

Merci à toutes et à tous !

■ Du lundi 11 au samedi 30 septembre à Sorgues



■ Mon expo du moment sur Sault du 2 au 16 août

sans oublier au restaurant de la promenade les photos extérieures



■ Retour sur mon intervention à la Chapelle en Vercors.

L’association « Mille traces » a organisé ce week-end du 20 mai une fête de la nature avec à l’honneur le renard : conférences, projections, expo photos, balades naturalistes et stands associatifs.

Cette association s’investit dans la protection de la nature en passant par la sensibilisation et la connaissance. Elle propose toute l’année, sorties , expositions itinérantes, stages et formations chantiers éco volontaires mais aussi inventaires naturalistes et études. Sur le terrain « Mille traces » mène des actions pour protéger des espèces emblématiques victimes du braconnage ou de décisions politiques irresponsables.

Grace à ses 60 bénévoles qui ont donné sans compter de leur temps et de leur passion du renard et du territoire, c’est toute une population locale et visiteurs qui ont pu profiter de la mise en place de cette grande fête de la nature

De très nombreux visiteurs sont venus rencontrer les guides, les photographes et des cinéastes de renoms.

Pour le jeune public un large choix d’animations était proposé : atelier nichoir, lecture de contes sur le renard, spectacle et fabrication de campagnols.

La radio locale, pour l’occasion, avait mis en place un salon d’interview avec haut-parleur afin que les tous les visiteurs profitent des interventions.

L’occasion pour moi de rencontrer et d’échanger sur ma pratique avec Erick Lapied (auteur entre autres du clan des renards et qui travaille depuis 3 ans sur un prochain film sur l’aigle royal) et aussi Jean-Michel Bertrand qui nous a présenté son dernier film toujours en salle « La vallée des loups ».

Il serait peut-être temps de changer notre vision sur le renard, car ici aussi sur le Ventoux et en Vaucluse il est piégé, empoissonné et primé toute l’année.

Pour rappel, un renard mange sur une année près de 7 000 campagnols ; il devrait être donc l’ambassadeur de tous les agriculteurs.

Une grande initiative que cette fête de la nature, marquée du sceau de la réussite et sera, je l’espère , reconduite l’année prochaine

aigle royal dans les gorges de la nesque

■ Vertige des gorges.
Au pied sud du Ventoux, à la rencontre de l’aigle royal des gorges de la Nesque.

En quittant Villes sur Auzon pour rejoindre Sault, je vous conseille de suivre la pittoresque route des Gorges de la Nesque.

A vos yeux s'offriront alors un canyon grandiose, ancienne route de diligences à flanc de rochers avec des aplombs vertigineux à couper le souffle, des tunnels véritables arches de pierre, le lit souvent asséché de la Nesque que l'on devine sous la végétation parfois luxuriante de sa ripisylve.

Vous ferez un pause obligée au belvédère du Castelleras pour admirer le Rocher du Cire qui doit son nom aux essaims sauvages d'abeilles dans les niches de la roche, et pour lesquels on bravait autrefois la falaise pour aller voler leur nectar ! Après avoir relu, sur place, les célèbres paroles de Frédéric Mistral dédiées au site dans Calendal, vous aurez peut-être la chance de croiser Bill, aussi pittoresque que les gorges avec son accent d'ailleurs qui tutoit et protège les sangliers d'ici.

C’est dans ce cadre exceptionnel et sauvage que s'est établi depuis plusieurs années un couple d’aigles royaux.

Symbole de puissance et de liberté ils sont l'élégance et la force. Il y a seulement 50 ans ils étaient encore chassés et tirés par l'inconscience des hommes.

la suite en cliquant ici ...

aigle royal dans les gorges de la nesque

■ D'avril à octobre 2017 A découvrir sur la terrasse du restaurant la Promenade, une sélection de mes photos.

Les premiers hommes du Bau de l'Aubesier au pied du Ventoux.

 

■ Un nouveau livre en préparation : Nouka petite fille du Bau de l’Aubésier.
Sur les traces des hommes de Neandertal, au pied du Ventoux dans les gorges de la Nesque.

Les premiers hommes du Bau de l'Aubesier au pied du Ventoux.

Cet abri sous roche est situé près de Monieux, au fond des Gorges de la Nesque. Il a été fouillé pour la première fois en 1904, puis dans les années soixante, sans livrer de découvertes notables. Les travaux y ont repris en 1987.

1987 - 2017 : cela fait 30 ans que le Bau de l’Aubésier révèle quelques-uns de ses secrets sur les premiers hommes au pied du Ventoux.

Mais qui connait le Bau de L’Aubésier ? Quelles en sont les principales découvertes ?

Pourtant « La richesse du Bau de l’Aubsésier est comme une manne tombée du ciel. Ou plutôt une mine d’or qui a exigé des efforts particuliers aux fouilleurs… » ou ...« le meilleur est à venir » ou ... "des foyers et des surfaces d’habitation trouvées dans des niveaux allant de 40 000 à 200 000 ans d’âge, riches en objets archéologiques et présentant des caractéristiques uniques au monde. »

C’est en m’appuyant sur ces recherches scientifiques et les diverses campagnes de fouille, et en tant que photographe de vie sauvage dans le Ventoux que, dans une narration destinée aux enfants, je souhaite raconter son histoire vous décrire le bestiaire de l’époque et marquer à ma manière cette date anniversaire.

J’essaie de restituer avec précision et beaucoup de vraisemblance les aventures de la petite Nouka néandertalienne du Bau de l’Aubésier dans les gorges de la Nesque.

je travaille donc à la sortie d’un livre sur les premiers hommes du Ventoux.

Si vous souhaitez plus d’information ou me soutenir dans mes recherches et démarches, n'hésitez pas à me contacter. Mon manuscrit est prêt, je suis dans la réalisation des dessins d’illustrations.

Nouka petite fille du Bau de L'Aubesier par Nicolas Ughetto

■ Dimanche 26 février - Il se jette du haut du rocher du cire…

Après l’envol du faucon pèlerin et de l’aigle royal…
un homme volant dans les gorges !

​la suite en cliquant ici ...

■ 10  février 2017 : retour sur mon intervention à Malaucène.

Ce vendredi de 9 h 30 à 11h 30, 130 enfants des écoles de Malaucène sont venus rencontrer le photographe de vie sauvage dans le Ventoux. Cette intervention commença par la présentation du film « Ventoux… d’aurores en crépuscules » . Ce film reportage de 52 minutes permettant au jeune public de se familiariser avec les espèces emblématiques de la faune et de la flore du Ventoux. Ils purent découvrir l’aigle royal , les ruses du renard et mes toutes dernières photos de loup.

En deuxième partie ce sont des échanges de qualité qui ont permis à chacun de poser ses questions afin de tenter de percer les mystères et les secrets du milieu naturel du Ventoux et de ma pratique de photographe.

Voici quelques exemples de questions posées par les enfants : « Quelles sont les techniques du camouflage, les règles de sécurité, comment faites-vous les photos de loup, faites-vous des photos tous les jours ? Quel est l’animal que vous préférez photographier ?. »

Merci au Directeur de l’école et à l’association « Oeil de lynx » d’avoir rendu possibles ces échanges.

De 14 30 à 16 h ce sont nos ainés des maisons de retraite de Malaucène, Bedoin, Vaison la romaine et Sault qui sont venus à une nouvelle séance.

Près de 75 résidents ont ainsi, le temps de cette rencontre, fait un voyage découverte sur le géant de Provence.

« Merci pour ce voyage et merci pour les couleurs »ont-ils dit à l’unisson.

De 18 H 30 à 21H à la salle du Blanchissage ce sont près de 180 personnes qui sont venus découvrir à leur tour mon regard de photographe sur le Ventoux sur la troisième séance.

Egalement organisée par l’association « Œil de lynx » et en présence de M. le Maire de Malaucène, cette séance de clôture dans une salle comble s’est terminée par de nombreux échanges.

Trois projections, trois publics différents séduits et enthousiastes : un bilan plus que positif pour les organisateurs et le photographe satisfait de ses messages transmis :

« le Ventoux appartient à celui que le regarde »
« Mettre en valeur pour mieux connaitre mieux connaitre pour mieux protéger »
« les sentiers battus n offrent guère de richesse, les autres en sont pleins »
« Afin que vivent la nature et le Ventoux dans le cœur des hommes »

Genette du Ventoux

■ 20 janvier 2017
Actualité du mois que je ferai suivre d’« une minute nature sur le Ventoux » sur ma chaine «you tube» où vous pourrez observer furtivement ce magnifique animal se mouvoir.

Genette du Ventoux

■ Sault le 01-02-2017

Nous vous informons que nous ne faisons plus partie de l’équipe des « Silences du Ventoux » et de son festival ni des futures « rencontres photos 2017 des « Silences du Ventoux ».
Mesdames, Messieurs

Nous vous informons que nous ne faisons plus partie de l’équipe des « Silences du Ventoux » et de son festival ni des futures « rencontres photos 2017 des « Silences du Ventoux ».

Il faut que vous sachiez que tous les photographes membres du bureau, à l'origine pourtant de ce magnifique projet, signataires de ce courriel, avons tous démissionné.

La décision de chacun des membres fait suite à de trop nombreuses dérives décisionnaires et financières prises sans consulter le bureau et compromettant l'avenir de l'association.

Certains d'entre nous ayant de plus subi des menaces et des insultes, il n’y a donc plus de photographe locaux aux commandes ni même associés à la prise de décisions de l'association des
« Silences du Ventoux »

C’est pour cela que nous nous sommes retirés de ce projet que nous avons pourtant initié et porté depuis un certain nombre d’années.

Sincères salutations

Gaël Boeglin de Villes sur Auzon, ex vice-président des « Silences du Ventoux »

Renaud Danquigny d'Avignon, ex secrétaire des « Silences du Ventoux »

Gérard Périn d'Apt, ex vice-président des « Silences du Ventoux »

Nicolas Ughetto de Sault, ex président d'honneur des "Silences du Ventoux"

■ N'oubliez pas de suivre " la minute nature sur le Ventoux" en regardant les petites vidéos qui vous racontent mes observations en cours...

Onglet l'auteur les vidéos ou sur you tube à nicolas ughetto

"Ventoux d'aurores en crépuscules"

■ Bientôt à Malaucène - Vendredi 10 février 2017

"Ventoux d'aurores en crépuscules"

■ A propos du Festival de Montier en Der du 17 au 20 Novembre

"Ventoux d'aurores en crépuscules"

■ Retour sur la projection de mon film "Ventoux d'aurores en crépuscules" à Althen des Paluds

"Ventoux d'aurores en crépuscules"

■ Retour sur la projection de mon film "Ventoux d'aurores en crépuscules" à Mazan dans la         magnifique salle de la Boiserie qui est construite en bois du Ventoux.
    Dans une salle comble, la toute dernière version de mon film a connu un grand succès.

    Merci à tous de votre soutien et de vos encouragements.

"Ventoux d'aurores en crépuscules"

■ Salle des fêtes René Tramier – Althen des Paluds - Le Vendredi 14 octobre à 18 h 30

"Ventoux d'aurores en crépuscules"

Diffusion de mon Film "Ventoux d'aurores en crépuscules"

Une heure d'émotion et de partage au contact de la vie sauvage de notre ventoux.

■ 14 09 2016 - L'oiseau bleu au Pays bleu.

Il est arrivé en famille début août dans la plaine de Monieux et vous n'avez plus que quelques jours pour l'observer, sans le déranger, avant son départ pour le sud Sahara.

Autrefois appelé corneille bleue, sans doute à cause de son chant, Coracias garrulus, c'est son nom véritable, est plus connue sous l'appellation « rollier d'Europe. »

Depuis 1981, il bénéficie d'une protection totale sur le territoire français.

C'est un oiseau méditerranéen, de la grosseur d'un geai (envergure 70 cm environ) qui se nourrit principalement d'insectes terrestres ou aériens et de petits reptiles.

On l'observe presque toujours perché sur un fil ou au sommet d'un arbre ou arbuste, à découvert, où il peut être confondu avec d'autres. Si vous avez la chance de le voir voler à lumière favorable vous serez ébloui de ses belles couleurs bleu-turquoise et vous ne l'oublierez plus jamais tant on dirait un oiseau exotique.

Il fréquente les zones dégagées et se déplace sur de courtes distances pour changer de perchoir, facilitant ainsi son observation.

le rollier d'europe

■ Samedi 17 septembre - Espace culturel Leclerc Carpentras

■ Retrouvez-moi sur le 20 ème FESTIVAL photo de MONTIER en DER.

Je vous présenterai mon exposition intitulée "Ventoux d'aurores en crépuscules" .


■ Envolées sauvages... ou le cycle de la vie au pied du Ventoux

3 jours, c'est le temps qu'il a fallu pour que disparaisse ce sanglier de 80 kg mort au pied du Ventoux prés de Sault. D'abord les grands corbeaux, puis l'aigle royal. Ensuite c'est le temps des grands charognards avec les vautours fauves et vautours moines.
En 20 minutes ils ne vont laisser que la peau et les os.
J'y étais.
Si mes images sont déjà parlantes... attendez de voir la vidéo c'est vraiment impressionnant...


■ Himantopus !

Chez les limicoles, c'est plus qu'une tradition, l'échasse pêche... surtout mollusques, crustacés et insectes.
Juchée sur ses interminables pattes rouges, elle est l'élégance incarnée. Dotée d'un bec en aiguille, elle semble défier les lois de l'équilibre.
Protégée et migratrice, cette échasse blanche a rendu visite au Pays de Sault ces jours derniers et a pu se faire admirer.

Echasse blanche

■ Un nouveau projet personnel est en cours de finalisation : 

Un livre pour enfant, illustré de photos pleine page avec un texte adapté au jeune public pour mieux connaître un animal fascinant de notre Ventoux : le renard

Je tiens à votre disposition une maquette, et si vous souhaitez être associé à la publication et sortie de ce 4 ème de livre de ma collection, je suis à votre disposition.
En clair je recherche un ou plusieurs partenaires pour l'édition du livre.

Mon numéro de téléphone : 06 20 63 70 87 si vous êtes intéressé
Bien cordialement
Nicolas Ughetto


■ Ca y est, Alcédo atthis est revenu : les efforts de tous sont récompensés !

 Il y a longtemps qu'on ne l'avait pas vu: un invité surprise qu'on n'attendait plus, pris en flagrant délit dans la Nesque. Il va faire son entrée dans le bestiaire des montagnes sèches du Ventoux-sud.

En effet, les inventaires citoyens de la biodiversité du samedi 27 février dernier (action des « Silences du Ventoux ») resteront gravés pour moi car c'est le jour où il a choisi pour dévoiler enfin sa présence.

A vol d'oiseau à moins d'un kilomètre du village de Sault, il volète, se perche souvent, plonge, pêche et assomme ses proies avec ses mouvements de tête et son long bec sur les branches sèches de ses perchoirs et recommence. Malgré ses couleurs vives, son capuchon et ses moustaches, il n'est pas facile à repérer tant il est actif et véloce. Ce n'est pas un bleu, c'est un véritable artiste adepte du vol rapide ou stationnaire et même du plongeon vertical mais il est surtout un très bon indicateur naturel de la qualité du milieu aquatique.

Il s'appelle Martin et il est excellent pêcheur !

L'observer est une chance et un plaisir incroyables...

Alors, merci à tous les acteurs qui oeuvrent pour la qualité conservée ou retrouvée de notre eau vive.

Merci à nos agriculteurs en reconversion, en bio et à ceux qui n'abusent pas des pesticides. A coup sûr, grâce à eux, on va bientôt retrouver aussi papillons, mantes et autres insectes dans les champs bleus d'où ils avaient disparu.

Merci à nos élus de territoire, tous sensibles à la qualité de l'environnement, qui ont enfin compris qu'il était un des principaux atouts pour notre économie.

PS:un portfolio spécial sera mis en ligne prochainement


■ "Pernes les Fontaines"


■ "Vertiges des gorges"
     Au pied sud du Mont Ventoux, à la rencontre de l'aigle royal des gorges de la Nesque...
     Bande annonce



■ " Dimanche 31 Janvier "   Ça y est c'est fait !

Ma première projection hors festival du film « Ventoux... d'aurores en crépuscules » accompagnée d'une exposition d'une centaine de photos s'est déroulée à Pernes les Fontaines.

Plus de 300 personnes ont répondu présents pour cette projection remplissant la salle et le balcon de la salle des Augustins.

Merci pour les encouragements du public.

Merci également aux organisateurs de l'association « La Nesque Propre » et à la Mairie de Pernes.

Ont suivi les jours suivants, plusieurs projections gratuites aux scolaires de la ville et des alentours afin de les sensibiliser à la beauté et à la fragilité de Dame Nature.

716 enfants du Ventoux représentant 30 classes ont ainsi pu partager et decouvrir cette face cachée du Mont Ventoux authentique et sauvage à travers mon objectif.

Des contacts et rendez vous, mais cette fois ci en pleine nature, ont d'ores et déja été pris pour prolonger cette première rencontre...

Prochaines projections Mazan, Bédoin, St Saturnin, Les Valayans, Althen les paluds....






cliquez sur l'image pour voir la localisation de l'atelier



Montagne magique,
nouvelle rencontre magique,
avec un jeune loup cette fois.

Récit d'une rencontre.

Fin septembre dans le Ventoux, c’est ta première sortie d’observation pour localiser les acteurs de ta future pièce de théâtre numérique, je veux parler des cerfs que tu aimes tant aussi.

Lorsque les températures chutent et que les couleurs tournent, les forêts du Ventoux commencent à résonner des râles rauques de quelques grands mâles en quête d’amours.

Par expérience, ce vendredi … de septembre, vers 18 heures, tu sais qu’il fait encore trop chaud et que le brame ne fait que commencer, pourtant tu décides d’y aller quand même...

Lire la suite ...



■ L'Aigle Royal des Gorges de la Nesque: à qui la faute ?

 


L'aiglon royal des gorges de la Nesque ne manque ni d'aires ni d'hélicoptères  !!

Quand disparaît quelque chose dont tout le monde ignorait l'existence, il n'est personne pour le déplorer !

Triste sort de la biodiversité locale méconnue.

La prochaine attraction des gorges, sera-t-elle de regarder passer, depuis le belvédère du Castelleras, les rallyes automobiles, les motos, les avions et les hélicoptères et les grandes manœuvres de la légion étrangère sous le rocher du Cire ?

Hélas, ce n'est pas une fiction, cela a déjà commencé...

Surtout que tout cela ne représente qu’un «impact minime» aux yeux des grands  gestionnaires de la cause Ventoux, ceux-là mêmes porteurs du projet PNR Ventoux. Ce discours est plein de promesses inquiétantes pour le partisan du PNR que je suis.

La nature a ses règles qui, elles, ne trompent pas...

Point de hasard si depuis quelques années il n'y a pas eu d’aiglon royal à l’envol dans les gorges de la Nesque. Tous ces dérangements validés par les hautes sphères en sont certainement la cause.

Après avoir passé de nombreuses journées, de la nuit à la nuit, à l’observation des aigles, je peux affirmer que, bien que le quotidien du roi des airs, dans un des lieux pourtant les plus reculés du Vaucluse, soit assez sombre, lors de cette année 2015 un vrai miracle s'est produit.

Non pas celui de l'augmentation flagrante de la fréquentation touristique sur la RD942, le conseil municipal de Monieux ne s'y étant pas trompé en installant depuis l'été 2015 un camion « food truck » en embuscade sous son village et une affiche au bélvédère ventant le marché du dimanche matin au lac.

Non pas celui des fréquents survols (le mot est mal choisi car il s'agit surtout de sousvols du rocher du Cire) par des hélicoptères ou des avions à basse altitude.

Non pas celui de l'installation « dysneylienne » de jeux d'eau géants aux abords de ce même lac situé en montagne sèche : véritable insulte à nos anciens qui ont creusé à la sueur de leur front ayguiers, citernes et puits.

Non, malgré tout cela, un aiglon royal est né et s'est envolé dans les gorges de la Nesque ! Qu'on se le dise !

Né en mai 2015, il s'est envolé le 10 août dernier. Mais, sans avocat, ne risque-t-il pas d'être le dernier ?

Et puis, qui s'en souciera puisque presque personne ne sait qu'il existe ? Même pas son homonyme Ségolène ni ses représentants en Vaucluse qui affirment depuis leurs bureaux :« Il n'y a pas d'aigle royal dans la Nesque » ! Même la fiche Natura 2000 dit du site classé des gorges de la Nesque qu'il présente un intérêt particulier pour les chiroptères en ignorant l'aigle royal. 

Défendons notre biodiversité et ne laissons pas transformer notre territoire en parc Aventures pour touristes amateurs de sensations fortes !




18-19-20 Septembre 2015
Les Augustins à PERNES LES FONTAINES





le programme de la manifestation en version telechargeable

cliquez ici pour voir le programme

Si vous voulez m’y retrouver j’y serai… 

Samedi 15 août lors de la Fête de la Lavande
Bois du défends à Sault à côté de l’hippodrome.

Venez découvrir sur mon stand mes photos aériennes du Pays de Sault, mon dernier livre « Ventoux d’aurores en crépuscules » et mes dernières photos..





■ Bande annonce de mon film " Ventoux d'aurores en crépuscules" .






■ Bonjour à tous..

......encore merci pour votre confiance et votre soutien dans cette grande Aventure et merci d'avoir rendu possible ce projet qui me tient à cœur !

C'est maintenant officiel mon troisième livre : " Ventoux... d'aurores en crépuscules" va pouvoir se concrétiser.
84 souscripteurs ont soutenu mon projet : ils seront tous nominativement remerciés dans le livre comme précisé dans mes engagements. Les expéditions des contreparties vont pouvoir débuter !

Un merci particulier à "Aroma plantes", à la commune de Bédoin, à "Autres regards" , à « Cottet Imprimeur » les plus grands partenaires sur ce projet.

Les prises de vues et les séquences de tournage pour le film se poursuivent.

Je vous dis à bientôt pour les prochaines actualités !

Bien amicalement.
Nicolas Ughetto



■ Bientôt disponible le Jeu des « 7 familles du Ventoux »

Conception et réalisation Nicolas Ughetto

42 cartes de 10 par 7cm quadri recto verso avec des photos 100% ventoux

Ce jeu est une adaptation du célèbre jeu connu auprès des jeunes enfants pour sa simplicité mais faisant intervenir la mémoire, l’observation et quelques acteurs de la biodiversité locale.

Cette adaptation n’a pas pour ambition de présenter l’exhaustivité de la faune et de la flore sauvage du Mont Ventoux, il se veut être une simple fenêtre sur la vie sauvage dans le Ventoux et pourra servir d’amorce pour des approfondissements en famille à l’école ou sur le terrain.

en impression en ce moment chez mon imprimeur tarif et frais d'envoi prochainement


■ Présent dans le numéro de janv ier 2015 de Nat images ( numéro 29)


■ Un nouveau livre en devenir, " Ventoux ...D'aurores en crépuscules"

J'ai le plaisir de vous informer que j'effectue actuellement les démarches nécessaires à la réalisation de mon troisième livre de photographies " Ventoux ...D'aurores en crépuscules" accompagné d'un Bonus Vidéo DVD Animalier

Pour que cette nouvelle aventure puisse se réaliser, j'ai souhaité réunir les fonds nécessaires au travers d'un nouveau mode de financement désintermédié et participatif appelé "crowdfunding" ; l'originalité de ce mode de financement est qu'à chaque soutien correspond une contrepartie.

Je vous invite à découvrir et soutenir mon nouveau projet d'édition et de DVD animalier.

http://www.kisskissbankbank.com/projet-livre-et-dvd-ventoux-d-aurores-en-crepuscules

Surtout n'hésitez pas à partager ce mail avec tout votre carnet d'adresses.
Je vous remercie et vous dit à bientôt,...

"Afin que vivent la nature et le Ventoux sauvage dans nos coeurs."


■ "Dans l'intimité d'un géant"

Vient de paraître le N*29 de Nat'images, premier magazine national (tirė à 73 000 exemplaires) des passionnés de photos nature. Vous pouvez y trouver, pour mieux me connaître,  un reportage de 10 pages sur le mont Ventoux intitulé "Dans l'intimité d'un géant".

Bonnes lectures et heureuse fin d'année !


■ Un nouveau magazine sur le territoire, "Provence durable"
     avec 4 pages de reportage sur mon approche de la photos dans le Ventoux



VIBRATIONS

« Quelle patience ! »  me dit-on souvent .

 Rien n’est patience pour qui est à l'affût, prêt à déceler, à identifier, prêt à espérer rencontres et rapprochements, prêt à s'émerveiller.

Est-ce patience ce désir de prolonger l’éphémère pour dévoiler cette vie sauvage si souvent oubliée des « silencieux » du Mont Ventoux ?

Est-ce patience cette volonté ardente d’être leur allié et leur ambassadeur ? Est-ce patience  que d’être prêt à l’échange, au témoignage, au partage des émotions et à rendre l’autre complice de ma passion. 

Je préfère constance et persévérance :« Va prendre tes leçons dans la nature » disait Léonard de Vinci. Au coeur des forêts, dans les terres cultivées ou sur les crêtes désertiques, une intense vie sauvage se révèle au gré des saisons, des vents et des lumières.

Observer, voir, écouter, sentir,  toucher, explorer….comprendre, connaître !  Et même si, vers le sommet la nature se protège elle-même par son inaccessibilité, ce Ventoux majestueux et fragile me donne, jour  après jour, des leçons de sciences de la vie.

Par mes photos, je souhaite témoigner pour les espèces endémiques et les hôtes silencieux !

 






mon premier recueil de photographies
"Le Ventoux des silences"
n'est plus disponible
rupture de stock


Rencontre, entre un photographe amateur et la faune sauvage dans le Ventoux
Je vous invite  à partager et découvrir mes émotions et sensations sur le Ventoux en partant avec moi sur la piste du petit fauve roux ou bien encore sur les traces du grand prédateur...
Des brumes d'automne aux terres cultivées sur son piedmont, en passant par les frimas hivernaux et le renouveau printanier, je vous invite à effeuiller l'éphéméride de la Vie sauvage dans le Mont Ventoux.

Prochainement vous trouverez dans mon actualité :
Les lieux et dates des différentes expositions, les Rencontres en images ou d’autres anecdotes et dossiers sur mon approche du milieu et de la faune du Ventoux : les cervidés, les renards…

Bonne lecture et bonne découverte de la faune du Ventoux.
« Afin que vivent la nature et le Ventoux dans le cœur des hommes »

Nicolas.

Sortie fin janvier 2012 du recueil de photographies : « Le Ventoux des Silences »

Suivez-moi :
« des lavandes du plateau au sommet »
pour découvrir, tout au long des 100 pages de l’ouvrage,
quelques uns des secrets de la vie authentique et sauvage
sur le Mont Ventoux.


« Il y a dans le Ventoux des silences qui ressemblent à des paroles… »


Format 24cm par 22cm
au tarif de 25 euros (hors frais d’envoi)

La photo animalière : c'est l'instant qui s'arrête, le coeur qui cogne et  les sentiments du photographe qui se bousculent devant la soudaine intimité de la vie sauvage.
Au fil des saisons, depuis les paysages des champs de lavande de Sault en Provence jusqu’à son sommet, le Ventoux impose ses humeurs, ses caprices, ses caresses, ses mystères et ses conditions extrêmes à la faune.
Cet ouvrage est le reflet de la passion d’un amoureux du Ventoux, natif du Pays, qui au fil des ses rencontres vous fera comprendre l’impérieuse nécessité de la préservation de cette majestueuse montagne encore authentique et sauvage. Grâce à  ses photos, le Ventoux authentique se dévoile.
C’est en associant intimement leur diversité : lièvres et chamois, mésanges et grands cerfs, … en interaction avec leur milieu, que je veux vous faire prendre conscience de leur beauté et de leur fragilité et que je souhaite vous les faire aimer.

Diaporama / Rencontres en images : « Regards du Ventoux »

Technique : Montage numérique de 400 images projetées en 3m par 2m , ou plus selon possibilités locales.

Durée de la Projection
 : environ 45 minutes

Présentation et discussion
avec le photographe :
20 minutes ou plus selon intérêt du public
Pour tarif et renseignement, contacter l’auteur.

Des brumes d’automne aux champs cultivés de lavande, en passant par la rigueur des hivers et le renouveau du printemps, Nicolas vous invite au travers des quatre saisons, au départ de son village natal Sault,  à faire l’ascension du géant Vauclusien de la nature: le Mont Ventoux pour en découvrir ses hôtes sauvages.
Vous partirez à la rencontre des cerfs, des mouflons et des sangliers,  du mulotage du renard. Les courses du lièvre, les apparitions du chevreuil et du chamois seront autant de preuves de la richesse du patrimoine faunistique du Ventoux.

Le retour de la pie grièche, le surprenant bec croisé, le vol majestueux de l’aigle royal compléteront le tableau.
Arrêtons les images « Ventoux-cyclistes » et « Ventoux-moutons » : on finirait par croire qu’il s’agit là de son authenticité. Le Ventoux authentique est autre  pour ceux qui le pratiquent et qui le connaissent vraiment.

Le temps d’une rencontre, laissez-vous imprégner par les couleurs du Ventoux au fil des saisons et faire des  rencontres surprenantes, afin de vous laisser envahir par le mystère de la vie sauvage sur le Mont Ventoux.

Festival Montier en der

■  Sélectionné pour le 13 °

Festival international de la Photo Animalière et  de Nature

à Montier en Der.
Les 19, 20, 21 et 22 novembre 2009
pour moi, une grande PREMIERE !

 Impressions au retour du festival