Doté d’une expérience de plus de dix années passées à photographier la nature, et enfant du Ventoux depuis 43 ans à Sault, je  vous offre l’occasion de vous spécialiser en photographie afin de maîtriser, la profondeur de champ, la mise au point, les éclairages naturels, les collimateurs, la composition, le cadrage, l’exposition, la lumière… Sur le terrain, je vous apprendrai également à vous familiariser avec les espèces animales et végétales, points déterminants pour sublimer les émotions en images !


Chaque stage développe un thème différent.  Vous pouvez opter pour un stage-photo d’initiation ou de perfectionnement dans des domaines très variés tels la photo de paysage,  la photo animalière, ...  Certains stages abordent le post-traitement de l'image, la formation au classement des clichés, la  réalisation d'un livre.  

J'interviens également sur invitation des clubs photos et des entreprises et je réponds aux demandes particulières de groupes que vous constituez.

 Dans ce projet, nous définissons ensemble et à la carte, le contenu et la destination répondant à vos attentes.  

Me contacter afin d'établir un programme détaillé et un devis.


Vous pratiquez déjà la photographie seul ou dans un club, vous avez déjà suivi des stages de photo et souhaitez affiner vos connaissances techniques, vous confronter à des lumières particulières, au mouvement et à des sujets délicats ... l'occasion d'aiguiser votre sens artistique, de mieux définir votre propre regard. 
Je me propose de vous accompagner dans cette quête sur une demie journée une journée ou deux… 
Mes stages sont des initiations à la photographie nature, pour vous apprendre mon approche, mes méthodes pour appréhender au mieux la faune sauvage.  
J'encadre et j’assiste les photographes tout au long du stage. 
Vous évoluez au gré de mon intuition et des opportunités qui se présentent.
Affût, approche, prospection, observation. Je vous guiderai ainsi pour que vous puissiez être au plus près de la faune sauvage et bien sûr si la nature veut nous sourire, vous pourrez réaliser l'image de vos rêves. 
Avec moi, vous rêverez les yeux grands ouverts…
Mes stages se déroulent dans le Ventoux. La durée et les dates sont choisies ensemble selon les disponibilités. 

Pour toutes demandes de devis contactez-moi


STAGES DE PHOTOGRAPHIE ANIMALIÈRE
DANS LE MONT VENTOUX

Stage 100% photo animalière ! Découvrez le Mont Ventoux avec Nicolas Ughetto qui vous dévoilera ses secrets de pro et tout son arsenal de « fabrication maison » : affûts fixes,  pièges photos infrarouge, indices de présence… Il vous aidera également à comprendre les différentes techniques de prise de vue, à choisir votre matériel, à paramétrer vos boîtiers, à vous fondre dans l’environnement et à éduquer votre regard.

À QUI S’ADRESSE CE STAGE ?

Ouvert à toutes et à tous, du débutant à l’amateur expert, cette formation nécessite simplement des connaissances de base en photographie.
Condition physique : aucune difficulté majeure, mais un peu dénivelé tout de même car nous sommes dans le Ventoux…

DE QUEL MATÉRIEL FAUT-IL DISPOSER POUR Y PARTICIPER ?

Matériel photo : un boîtier reflex numérique équipé d’un objectif d’une focale comprise entre 200 et 400 mm est suffisante. Les téléobjectifs de 500 ou 600 mm sont également adaptées pour ce stage.
Facultatif : un trépied et monopode équipé d’une rotule. Un ordinateur portable (si vous en possédez un).
Équipement vestimentaire : chaussures de marche et vêtement imperméable en cas de pluie.
Pour celle et ceux qui n’auraient pas d’objectifs et de boitier une OPTION POSSIBLE DE PRET DE MATERIEL PHOTO est possible :
Boitier Canon 5 d Mark 2 et 5 D mark 3 avec le 500 F4 le 70-200 F2,8 ou le 100-400 F 4,5 100MM F2,8

DÉTAILS DES TARIFS

Prix du Stage demi-journée : 120 €.
Prix du stage à la journée : 240 €.
Prix du stage 2 Jours 480 €.
Hébergement possible au gîte « La Sauvagine» à côté de chez moi, maison neuve indépendante, garage, terrasse, cuisine équipée, TV pour 280€ pour 2 nuits. 
Capacité de 2 chambres doubles.
Comprenant les nuitées de la veille du début du stage et du jour suivant..
Ces prix comprennent les 2  nuitées, les repas et petit déjeuner étant à votre charge.
Non inclus : transport


PLAN D’ACCÈS À L’HÉBERGEMENT

Gîte « La sauvagine  »
Route de Saint Trinit
84390 SAULT
Téléphone : 0620637087


PROCHAINES DATES DE STAGE :
A partir de début janvier 2018
Les dates en ligne prochainement

INSCRIPTION

Pour s’inscrire, il suffit de télécharger le bulletin d’inscription ci-dessous dûment rempli et signé et le retourner à l’adresse suivante :
Nicolas Ughetto villa Ventoux route de Saint Trinit 84390 Sault
ou par mail nicolas.ughetto@gmail.com

bientôt en ligne

CARTE CADEAU
Offrez un stage ! Une idée originale pour marquer un événement


Télécharger la carte...

Proposition de PROGRAMME Type

Il va de soi qu’en fonction de la période de l’année, les lever et coucher de soleil sont à des horaires bien différents, cette présentation est à affiner en fonction de la période choisie et de vos attentes aussi.

JOURNÉE

7h00
Rendez-vous à L’ATELIER: Route de Saint Trinit 84390 Sault au moins 45 minutes avant l’aurore.
Première immersion en milieu naturel, l’art de la composition en faible lumière ou l’art de réaliser des ombres chinoises en présence de la faune sauvage… sur les traces des grands animaux du Ventoux cerfs, biches, sangliers…

9h00
Si le matin nous avons laissé venir les animaux à nous, là c’est le contraire : première séance d’approche sur le territoire des mouflons. Attrait et observation bien spécifique en période de rut (novembre). Mais qui dit mouflon dit aussi son prédateur… avec de la chance nous l’apercevrons.
Un peu de dénivelé nous attend car le mouflon est tout de même un excellent montagnard.
Sur les traces du chamois. S’il est un montagnard par nature vous serez surpris de le trouver dans les zones non loin du village de Sault…Le tichodrome sera-t-il aussi parmi nous ?

11h30
Retour atelier, premières analyse des images réalisées
Evocations :
• Les différents types d’affûts : affûts fixes, affûts mobiles, affûts dans les arbres, affûts depuis un véhicule. Choix des téléobjectifs : démonstration avec 500 mm f/4, Cours sur les techniques d’affût pratiquées selon les espèces : mammifères ou oiseaux.
• L’approche : présentation des filets et tenues de camouflage utilisées par les snipers. Informations concernant l’approche de la faune sauvage.
• pièges photographiques : piégeages simples.

12h00
Possibilité de repas pris en commun (bonnes tables du coin) ou pique-nique pris sur place pour rester en immersion.

13 H00
Autres lieux, autres aventures, la météo jouera un rôle essentiel quant à la zone sélectionnée en ce début d’après-midi. Chaud et sec en été nous irons plutôt dans les zones boisées ou à ma « drink station » pour composer avec les petites plumes. Venté, nous privilégierons les zones bien à l’abri ou déjà nous prendrons la direction de la zone sélectionnée pour notre affût du soir.

A partir de 17 H 30
Le « coup du soir », essentiel dans l’activité de tout photographe animalier. Sur les traces de la bête noire et des chevreuils en lisières de bois. L’heure bleue …pour des clichés d’exception. Il nous faudra maitriser « dame lumière ». Certains l’aiment méridienne, vive, intense, aveuglante, éclatante ou artificielle. Avec moi elle sera naturelle, rasante, douce, indécise, voilée, tamisée, colorée, diffuse quitte à ce qu’elle soit fugace et éphémère comme entre chien et loup, lorsque le merle lance son dernier chant juste avant d’aller se coucher

Après la tombée de la nuit, fin du stage ou retour au gite.
Présentation de la journée du lendemain
Analyse des photos réalisées par les participants durant le stage. Pensez à apporter votre ordinateur portable, si vous en possédez un. Comment construire une image ? Le cadrage, la règle des tiers et les points d’or. Comment optimiser le graphisme et l’esthétique d’une photographie à la prise de vue ?

 

Quelques idées de sorties photo, avec ou sans appareil, juste pour le plaisir des yeux…

Janvier craque sur les crêtes et nous transporte en Laponie. C’est la saison des amours pour les renards, période pendant laquelle ils sont le plus actifs et donc le plus visibles. J’aime alors croiser leurs regards.

Février et les séances de chasse des renards me comblent de bonheur. Mais les musiciennes et les litornes m’obligent à des séances d’affûts par grand froid. Les grives sont de retour.
La Nesque se transforme en ruisseau de diamant, la macro photo et les sculptures de glaces me fascinent.

Mars a des cheveux de vent et de nuages. De grands rassemblements de cerfs et biches sont visibles.


Avril, ce sont les premières sorties des renardeaux comme de tous les autres jeunes animaux. Tendez l’oreille, retenez votre souffle car on entend aussi les jeunes mouflons qui s’amusent.

Mai ressuscite la campanule mais aussi la nivéole et l’orchidée. La bête noire est alors assez insouciante et tolère la billebaude en milieu découvert. Le pic noir est bien actif dans la hêtraie…

Juin : les jours les plus longs, et les levreaux se révèlent enfin à moi dans les coquelicots et les bleuets. Les guêpiers sont parmi nous. Les champs d’épeautre vert tendre, dansent sous le rafraichissant mistral et dissimulent brocards et autre sangliers. Approches riches en émotions.


Juillet achève discrètement de fleurir les éboulis et les champs de lavande. La vie est belle.
Les guêpiers se font entendre.
Mes Sorties dans des champs de lavandes en quête des petits et grands mammifères vous révéleront un monde authentique et sauvage. Le soir venu, je compose des mosaïques lavande.
Venez découvrir l’inimitable lumière de Provence et ses graphismes.
Nous maitriserons alors les notions de profondeur de champ et de composition essentielle pour la prise de vue.

Août : on célèbre la petite fleur bleue, mais les ombres fraîches au cœur des vallons sont souvent propices à de belles rencontres. Rendez-vous également près des points d’eau pour composer avec les petites plumes.


Septembre sur un air de brame, commence à enflammer les forêts du Ventoux.

Octobre qui rougit l’alizier a peur de l’hiver qui arrive. C’est bientôt la fin du brame. Mais les couleurs des sous-bois sont merveilleuses et laissent place à des tableaux de maîtres.


Novembre fait gonfler le cœur des chamois et des mouflons. C’est le rut.

Décembre grelotte… Les jours sont courts, gris et le Ventoux est bien silencieux, place aux photographes dans les conditions extrêmes mais fascinantes.